La police va recruter cette année 2600 éléments

0

Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a annoncé en marge de la rentrée solennelle des cours et tribunaux que d’importantes nouveautés sont attendues au cours de cette année 2016 et ce, « dans tous les services de son département ». Selon le ministre, la police Nationale va recruter 2600 éléments, tous corps confondus, dont 1800 sur autorisation « exceptionnelle » du Chef de l’Etat.
Sur d’autres plans comme celui institutionnel, la prise en charge de certaines menaces sera davantage assurée par la mise en place d’un dispositif stratégique et opérationnel de prise en charge des risques et catastrophes de plusieurs natures. Le domaine juridique ne sera pas en reste avec l’annonce de projets de loi d’orientation de l’administration territoriale et de loi d’orientation sur la sécurité intérieure.
Ces deux résolutions vont, d’après le ministre, servir de pilier au cadre rénové d’organisation et de fonctionnement du département ministériel.
Une importante dotation d’équipements prioritaires est aussi prévue pour la Brigade nationale des Sapeurs Pompiers.
Le défi sécuritaire est évidemment une des priorités du ministère de l’Intérieur.
A ce titre, Abdoulaye Daouda Diallo rassure qu’il y aura un renforcement des moyens d’intervention des forces de défense et de sécurité, en plus des progrès déjà réalisés en matière de sécurité au courant le l’année écoulée.
La cérémonie a aussi été été l’occasion pour lui de remettre des décorations. Quatre officiers ont été fait chevalier de l’Ordre Nationale du Lion. Il s’agit d’Amadou Sy (administrateur civil et gouverneur de la région de Thiès), Mamadou Bocar Niane (Chef de Division Formation à la Direction Général des Elections), Bafodé Calo (sous-préfet de Saré Coly) et Mamdaou Mbaye (administrateur civil et préfet de Matam).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.