L’arme qui sauvera Assane Diouf viendra du ministre de la justice sénégalaise

0

La déclaration du ministre de la Justice Sidiki Kaba, en marge de l’Assemblée générale de l’Union des magistrats du Sénégal, sur le cas Assane Diouf, samedi dernier, pourrait bien être la faille qui profite au nouveau pensionnaire de la prison d’Oaklade.

Selon le site DakarMatin  si l’avocat commis pour le défendre de Assane exploite bien la sortie, samedi dernier du Garde des sceaux, on peut avoir espoir.

« La liberté d’expression et la liberté d’opinion sont garanties par la Constitution. Mais l’injure n’est pas une opinion. Ce n’est pas une expression d’opinion. L’injure est un délit. Donc punie par la loi. En matière de démocratie, vous avez la possibilité tous les mots possibles pour dire que vous n’êtes pas d’accord avec telle ou telle chose. Vous ne pouvez pas proférer des injures à l’égard de vos concitoyens. A plus forte raison, à l’égard de la plus haute institution, la clé de voûte des institutions, à savoir le président de la République. (…) Qu’il (Assane Diouf) vienne au Sénégal s’il a un mot à dire sur le fonctionnement de la démocratie sénégalaise », avait déclaré Me Sidiki Kaba, devant les journalistes.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=K3EjfezndLg]

Selon le journaliste sénégalais basé aux Etats-Unis, si cette sortie du ministre sénégalais est bien exploitée par la défense d’Assane Diouf, qui constitue, selon la preuve que le Gouvernement du Sénégal menace « l’insulteur ».

Dans une vidéo Live sur Facebook, Baba Aidara montre aux soutiens d’Assane, la voie la plus rapide de sauver leur compatriote de la déportation. « Il y a des faits qui se sont passés au Sénégal. Et il faut très rapidement découper la sortie de Sidiki Kaba, qui est le ministre de la Justice au Sénégal et les menaces qu’il a faites à l’endroit d’Assane. Cette sortie est l’arme que l’avocat d’Assane pourra utiliser pour défendre l’intérêt de Assane, afin de lui éviter la déportation.

Donc que ceux qui veulent sauver Assane se précipitent d’aller récupérer les éléments de la sortie de Sidiki Kaba sur le cas Assane Diouf. L’élément audio sera la meilleure arme. Puisqu’ils (les autorités sénégalaises) peuvent toujours réfuter les coupures de journaux », a-t-il indiqué.

Selon le journaliste, la sortie de Me Sidiki Kaba est la seule voie pour l’avocat commis par Assane Diouf de lui trouver un statut de réfugié politique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.