L’Asp et le commandant de brigade se donnent en spectacle

0

La tension était vice, hier matin, au quartier Guidimpalé de Bakel. Les gendarmes voulant étouffer la grève des élèves ont largué des bombes lacrymogènes dans une école élémentaires. D’après les sources de L’As, plusieurs élèves ont été évacués à l’hôpital.

Mais ce qui a le plus retenu l’attention, c’est la séance de pugilat, entre le commandant de la brigade de gendarmerie et une Asp (Agent de sécurité et de proximité) qui se trouve être parent d’élève.

Devant le chaos et l’atmosphère insoutenable après des jets de gaz lacrymogènes, l’ASP fait parler sa fibre maternelle. Du coup, elle s’en prend au commandent de brigade qui lui administre une gifle. L’Asp à son tour réplique par une gifle aussi spectaculaire que celle qu’elle a reçue. Déchaînes, les pandores s’en prennent à la jeune dame qu’ils malmènent et ligotent avant de la conduite à la brigade où elle était en garde à vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.