Le centre Ginddi au cœur d’une mafia du sexe

0
S. Adamo, une cuisinière à la retraite, a recruté trois jeunes filles du centre Ginddi qu’elle a entrainé dans un business de sexe.
 
Elles ont été enrôlées via une publication sur Facebook, rapporte L’Observateur dans sa parution du jour. 
 
La proxénète S. Adamo, domiciliée à Dieuppeul, organisait des rencontres sexuelles avec ces pensionnaires dudit centre dans un appartement privé et meublé à la Cité Mixta.
 
D’après les informations du journal, elle mettait les filles en rapport avec des hommes moyennant 40 000 Fcfa la passe.
 
Cette mafia du sexe a été démontée par la brigade des mœurs. Placée en garde, Adamo a été déférée hier au parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.