Le Grand Parti (Gp), lance le concept « Malick Gakou président banlieusard »

0

Le Grand Parti (Gp) qui se projette déjà vers la prochaine élection présidentielle a lancé, à cet effet, le concept « Malick Gakou président banlieusard ». Ainsi, le Gp a décidé d’aller à l’assaut de la banlieue de Pikine, les 8 et 9 avril prochains pour « vendre » cette nouvelle offre politique.

Alors que tous les regards sont tournés vers la confection des listes en perspective des élections législatives du 30 juillet prochain, ce débat est relégué au Grand Parti (Gp) de Malick Gakou. Désormais, le Gp projette vers l’élection présidentielle de 2019. Mieux, un concept a déjà été initié pour accompagner le patron de « Suxali Sénégal » au palais de la République. Il s’agit du concept « Malick Gakou président banlieusard » qui a été lancé hier, à Guédiawaye lors d’une rencontre du Grand Parti présidée par ce dernier.Selon le porte-parole du jour Boubacar Ba, responsable du Gp à Pikine, « ce concept est un choix des populations des banlieues. Quand on parle de populations des banlieues, ce n’est pas seulement la grande banlieue du département de Pikine ou de Guédiawaye. Mais de la banlieue de la Médina, de Grand-Yoff, mais également de l’intérieur du pays à l’image de Kaolack et Saint-Louis etc. Il n’y a que le Palais de la République qui n’est pas une banlieue à Dakar« , soutient-il convaincu que les banlieues sont les faiseuses de roi.

Devant la nouvelle offre politique du Gp, une caravane dirigée par Malick Gakou sera organisée les 8 et 9 avril prochains et va sillonner toutes les 16 communes du département de Pikine. A en croire Boubacar Ba, cette caravane sera « le début de la conquête définitive du pouvoir. Nous lançons un appel à tous les jeunes des banlieues de se mobiliser autour de Malick Gakou pour que la banlieue ait un président capable de répondre aux préoccupations des populations« , ajoute M.Ba qui a tenu à décliner les projets du Gp en direction de la banlieue. Il s’agit, dit-il, de l’assainissement des banlieues, de l’emploi des jeunes, mais surtout de transformer ces localités en de nouvelles villes.

Par ailleurs, Boubacar Ba a dénoncé l’arrêt des inscriptions sur les listes électorales à Dakar-Plateau et à Pikine-Est au motif, dit-il, que le cap a été atteint dans ces circonscriptions et que ces bureaux devront être transférés à l’intérieur du pays. « Faux« , rétorque le porte-parole du Gp qui est d’un avis contraire. « Nous n’accepterons qu’aucune de ces commissions soit déplacée avant la date de clôture des inscriptions sur les listes électorales. La fraude a commencé, mais le pouvoir nous trouvera sur son chemin« , assène le responsable du Gp.

L’As

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.