Le khalife de Diamal, El Hadj Mame Abdou Cissé, inhumé dans son village

0
El Hadj Mame Abdou Cissé, le khalife de Diamal (centre) décédé mercredi à l’âge de 76 ans, a été inhumé jeudi, vers 14 heures, dans ce village situé dans la région de Kaffrine, en présence d’une foule nombreuse, a constaté l’APS.
Il repose désormais au cimetière de Diamal, où a été enterré son père, après la prière mortuaire qui s’est déroulée dans la mosquée du même village, sous la direction de son frère Serigne Modou Cissé.
Son inhumation a eu lieu en présence de chefs religieux de la région de Kaffrine et de délégations venues de Touba (centre) et de Tivaouane (ouest), sous la direction de Serigne Bassirou Mbacké Nawel et de Serigne Mansour Sy.
El Hadj Mame Abdou Cissé, 5e khalife de Diamal, est le premier petit-fils d’El Hadji Abdoulaye Cissé dit Borom Diamal à avoir accédé au khalifat de ce village situé dans le département de Birkelane.
Son père, Aladji Babou Mariétou, fut le premier khalife de Diamal, où a été créée en 1910 une école d’enseignement du droit islamique, de la grammaire arabe, de l’astronomie, etc., selon Djim Ousmane Dramé, chercheur au département d’islamologie de l’Institut Fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar.
Le fondateur de l’école de Diamal, El Hadji Abdoulaye Cissé, né vers 1840 à Wanar, dans la région de Kaolack (centre), fut un érudit musulman qui se rendit en Mauritanie entre 1876 et 1883 pour apprendre les sciences islamiques, ajoute M. Dramé.
Selon ce dernier, le village de Wanar abrite l’une des plus anciennes mosquées du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.