Le policier qui s’est agenouillé devant Kara radié

1

La sanction est tombée pour le policier qui s’était agenouillé devant le marabout Serigne Modou Kara.

Pape Boubou Diop, pour ne pas le nommer, a été radié par la hiérarchie policière, rapporte Source A. Arrêté dans un premier temps, il a été affecté à Matam.

Pour rappel, le policier, en faction au Palais Djily Mbaye de Louga, s’était prosterné devant son guide spirituel qui y séjournait.

L’agent de police n’a pas regretté son acte, au motif que Kara reste son guide, donc il ne peut qu’agir avec révérence devant lui.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Radiation du policier Pape Boubou Diallo pour s’être agenouillé devant le marabout Serigne Modou Kara: une sanction illégale, une dangereuse dérive autoritaire de Monsieur Macky SallLe régime disciplinaire du personnel de la Police nationale édicté par les Lois n° 66-07 du 18 janvier 1966 et n° 2009-18 du 9 mars 2009 relatives au statut du personnel de la Police nationale, ne comporte aucune disposition interdisant aux policiers de manifester leurs croyances religieuses voire leurs appartenances confrériques y compris le fait de s’agenouiller devant les dignitaires Mourides.Au Sénégal, le principe de laïcité ou de la neutralité du service public ne fait pas obstacle aux agents de l’Etat, civils, militaires ou paramilitaires, du droit de manifester leurs croyances religieuses.Aucune disposition législative ou règlementaire n’impose aux policiers à s’interdire un comportement, une manifestation verbale ou vestimentaire d’une expression religieuse, un signe visible de reconnaissance qui pourrait être interprété comme une marque d’adhésion d’une croyance quelconque.Toutefois, si la sanction infligée au policier Pape Boubou Diallo vise à combattre le prosélytisme, garantir et préserver la neutralité religieuse de l’administration, de la fonction publique et des services publics, le Président de la République doit insérer dans les Lois portant Statuts des fonctionnaires, du personnel des armées et de la police nationale, entre autres, des dispositions interdisant tout signe ou comportement attestant l’appartenance religieuse ou confrérique de l’agent public.C’est avec un tel dispositif législatif ou règlementaire qu’il devient légalement envisageable de considérer, une manifestation explicite de croyance religieuse par un agent, dans l’exercice de ses fonctions ou non, comme un manquement à un devoir républicain.Dans un Etat de droit, toute sanction pénale, civile ou disciplinaire doit, impérativement, découler d’une incrimination prévue par la Loi ou le Règlement de la République.Dans cet ordre d’idée, le Ministère de l’Intérieur doit commencer par appliquer la Loi Bamba Sourang qui interdit les photos ou effigies de Guides religieux dans les véhicules de transports en commun.Vive la République !Vive le Sénégal ! […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.