Le Sénégal peut bien rendre la gifle à la France

0

Seydou Guèye ne s’en offusque pas. Le porte-parole du gouvernement et de l’Apr indique que la décision de la justice française de ne pas autoriser la confiscation des immeubles de Karim Wade et Bibo Bourgi, en application de la décision de la Crei les condamnant, est une manifestation « de la souveraineté judiciaire des États ».

Du coup, indique-t-il, les juridictions sénégalaises pourraient rendre la pareille à la France. Il dit : « Il pourrait arriver demain que le Sénégal refuse d’exécuter ou de faire exécuter une décision rendue par une juridiction française, parce que le Sénégal a la même souveraineté. » Seydou Guèye n’a pas manqué d’ajouter que « le juge français ne s’est pas prononcé sur la condamnation de Karim Wade, il s’est prononcé sur l’impossibilité d’exécuter une décision le concernant, parce que le délit pour lequel il a été condamné (enrichissement illicite) n’existe pas dans le code pénal français. » (Source : Le Populaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.