législative 2017: Le Président Macky Sall évite les critiques de l’opposition

0

En vue des prochaines législatives, le Président Macky Sall a signé le décret de répartition des sièges de députés par département. Le chef de l’État commence ainsi à ménager les susceptibilités, afin  d’éviter qu’on l’accuse de porter l’estocade au maire de Dakar, Khalifa Sall, empêtré dans des ennuis judiciaires.

A l’évidence, au lieu de déshabiller Dakar pour habiller Pikine, il a choisi le statu quo. Ainsi, le département de Dakar va compter  plus de députés (7) et que celui de guédiawaye (6), alors qu’il est pourtant plus peuplé (1 million 279 mille 829 habitants contre 1 million 252 mille 786). C’est d’ailleurs la même répartition que celle de 2012.

Cependant, la logique voudrait que l’inverse soit établi; c’est-à-dire la répartition doit  être fonction du poids démographique des départements. Mais dans un contexte où les déboires judiciaires du maire de Dakar sont imputés au pouvoir, Macky Sall s’exposait certainement à des accusations d’acharnement s’il avait fait la part belle à Pikine au détriment de Dakar que contrôle Khalifa Sall.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.