Les 13 étudiants bloqués à Wuhan « en très bonne santé’’

0
Les 13 étudiants sénégalais bloqués dans la ville de Wuhan (Chine) à cause de l’épidémie de coronavirus « sont en très bonne santé », a assuré mercredi le porte-parole du collectif qui réunit leurs parents, Yéro Bâ.
« Nos enfants sont en très bonne santé, même après près d’un demi millier de décès en dix jours », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Il reconnait toutefois que « la situation empire chaque jour davantage », ce qui amène le monde entier, de plus en plus conerné, à s’activer.
Le collectif a réagi ainsi après que le chef de l’Etat, Macky Sall, a fait état de l’impossibilité pour le Sénégal de rapatrier ses étudiants basés à Wuhan, épicentre de l’épidémie, à cause d’ »une logistique tout à fait hors de portée du Sénégal ».
La ville de Wuhan a été placée en quarantaine pour éviter la propagation du virus 2019-nCoV, responsable de la maladie, compliquant la situation des étudiants sénégalais qui réclament leur rapatriement.
Selon leur porte-parole, les parents des étudiants « font entièrement confiance aux autorités sénégalaises ».

Yéro Bâ explique que « c’est pour cela qu’ils ont su, tout en restant stoïques, garder leur dignité et ont pu gérer cette affaire, sans bruit jusque-là en rapport direct avec leurs enfants ».

Selon lui, « leurs enfants, très vaillants et résilients, gardent un moral d’acier mais sont clairs quant à leur vœu et souhait d’être rapatriés ». « Ils veulent sans équivoque leur exfiltration immédiate afin que le Sénégal ne rapatrie pas leurs dépouilles », a-t-il prévenu.
« Ces 13 étudiants sont tous victimes de la mise en quarantaine de la ville de Wuhan. Si le malheur survenait, nous ne voulons point qu’ils soient incinérés », a-t-il lancé.
Yéro Bâ a rappelé dans un passé récent, le Sénégal a su faire face, « avec brio », au virus Ebola, à travers « la création d’une cellule de crise et l’aménagement d’un site de mise en quarantaine ».
« Notre pays dispose bel et bien des ressources amicales, diplomatiques, humaines, financières et logistiques pour procéder au rapatriement d’urgence de ses enfants », a-t-il martelé.
Il souligne que « le collectif a foi dans les autorités sénégalaises pour prendre toutes les dispositions idoines conservatoires qui s’imposent pour ne serait-ce que rassembler tous les étudiants en un lieu sûr et sécurisé facile d’accès, d’approvisionnement en denrées, masques et équipements sécuritaires ».
La ville de Wuhan, située au centre de la Chine, est l’épicentre de l’épidémie du coronavirus. Elle est peuplée de plus de 11 millions d’habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.