Les conseils d’un spécialiste pour lutter contre les effets de la pollution de l’air

0

Dr Aliou Niang, pneumologue à l’hôpital Fann de Dakar, conseille aux Sénégalais de boire beaucoup d’eau et de limiter les déplacements pour atténuer les conséquences de la dégradation de l’air. Une bonne partie du pays est couverte par un épais nuage de poussière. Et cela pour plusieurs jours.
En effet, la qualité de l’air est passée de « mauvaise » à « très mauvaise » dans la nuit de lundi à hier mardi, selon  le Centre de gestion de la qualité de l’air (Cgqa) de la Direction de l’environnement et des établissements classés. Cette dégradation peut engendrer des conséquences sanitaires très graves, selon des spécialistes.
Elle peut avoir des conséquences directes sur la santé, car pouvant provoquer les infections respiratoires. Le Dr Aliou Niang, pneumologue, a conseillé aux populations de limiter les déplacements et la pratique du sport en plein air. « Il faut boire beaucoup d’eau, porter un appareil de protection respiratoire, à défaut, utiliser des fouloirs ou des turbans » a-t-il suggéré. Le pneumologue a invité ceux qui ont des problèmes respiratoires à respecter les prescriptions médicales. «  En cas de signes d’alerte, il faut aller directement dans une structure de santé en consultant un médecin », a ajouté le spécialiste de la pneumologie qui a précisé que ces consignes sont valables pour les enfants et les asthmatiques. Ces derniers sont priés de prendre correctement des médicaments et de ne pas s’exposer à la poussière. « Ces vents peuvent entraîner des crises d’asthme », a averti le pneumologue.

Avec Le Soleil

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.