Les députés ont adopté le projet de loi restaurant le poste de Premier ministre

0

L’Assemblée nationale a adopté, vendredi, à une large majorité, le projet de loi en vue de la restauration du poste de Premier ministre, a constaté l’APS.

Quatre-vingt-douze députés – la chambre parlementiare compte 165 membres – ont voté pour cette réforme. Deux voix contre le projet de loi et huit abstenions ont été dénombrées à la suite de l’examen du texte présenté aux députés par le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Malick Sall.

Il reste maintenant au chef de l’Etat de promulguer la loi votée, afin de pouvoir nommer le futur chef du gouvernement.

Le 24 novembre dernier, en Conseil des ministres, le président de la République avait fait part de sa volonté d’entamer une révision de la Constitution en vue de la restauration du poste de Premier ministre, qui avait été supprimé en mai 2019.

La ‘’restauration’’ des fonctions de chef de gouvernement va servir à ‘’adapter l’organisation du pouvoir exécutif à un nouvel environnement économique et sociopolitique’’, indique le communiqué du Conseil des ministres du même jour.

Macky Sall a promulgué, mardi 14 mai 2019, la loi supprimant le poste de Premier ministre, après une réforme largement adoptée par les députés, le 4 mai de la même année.

La veille, le chef du gouvernement, Mahammed Boun Abdallah Dionne, avait remis sa démission et celle de tous les ministres au chef de l’Etat.

Sous la présidence de Léopold Senghor, qui a dirigé le Sénégal de 1960 à 1980, le poste de Premier ministre avait été supprimé entre 1963 et 1970.

Son successeur, Abdou Diouf, s’était également passé de ce poste entre 1983 et 1991.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.