Les Etats-Unis interdisent d’entrée l’ex-président gambien Jammeh

0
L'ancien président Yaya Jammeh, le dirigeant de la Gambie depuis 22 ans, se dirige vers l'avion pour aller en exil, à l'aéroport de Banjul, le 21 janvier 2017.

Les Etats-Unis ont interdit lundi d’entrée sur leur territoire l’ancien président de Gambie Yahya Jammeh, accusé de corruption au cours de ses 22 ans de dictature.

Son épouse, Zineb Yahya Jammeh, et ses enfants, Mariam Jammeh et Muhammad Yahya Jammeh, sont également placés, comme lui, sur la liste noire américaine des dirigeants étrangers impliqués dans des faits de corruption à large échelle ou dans de graves violations des droits humains, selon un communiqué du département d’Etat.
En conséquence, ils ne sont plus autorisés à entrer aux Etats-Unis, précise-t-il.
« Les Etats-Unis sont aux côtés du gouvernement de Gambie, de son peuple et de sa société civile pour soutenir la transition vers davantage de transparence, de responsabilité et de gouvernance démocratique », ajoute la diplomatie américaine.
La Gambie, petit pays anglophone d’Afrique de l’Ouest enclavé dans le Sénégal, a été dirigée sans partage pendant 22 ans par Yahya Jammeh jusqu’à sa défaite fin 2016 face à l’opposant Adama Barrow et son départ mouvementé en exil en janvier 2017.

Voa Afrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.