Les retraités de l’Ipres «chassés» de l’hôpital de Thiès

0

Les retraités de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (Ipres) et leurs familles ne sont plus pris en charge au centre hospitalier régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Et pour cause, rapporte le journal L’As dans sa livraison de ce samedi, l’Ipres doit une grosse ardoise à la structure hospitalière et tarde à mettre la main à la poche. C’est pourquoi, l’hôpital a décidé d’arrêter de recevoir les lettres de garantie.

Cette information est confirmée par Yatma Guissé, administrateur chargé des usagers au niveau du Conseil d’Administration de l’hôpital, qui affirme que depuis le dernier chèque de 20 millions Fcfa, l’Ipres ne s’est plus signalée pour régler sa dette. Ce qui a mis encore plus en situation de vulnérabilité les retraités et leurs familles, surtout en cette période de Covid-19 et de couvre-feu. D’ailleurs Amadou Kogna Ndiaye, président régional du Cadre Unitaire des Retraités de Thiès, a fait les frais de cette décision, puisque son enfant a été refoulé alors qu’il devait subir une radiographie et des analyses médicales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.