Test de covid-19 à 40 000 F : L’Etat accusé de racket sur les voyageurs

0

Le président d’Horizon Sans Frontières, Boubacar Sèye, accuse l’Etat du Sénégal de racket sur les voyageurs. Pour lui, exiger un test de covid-19 à 40 000 F à tout voyageur pour l’étranger relève tout simplement du vol. A l’en croire, les Sénégalais qui sont déjà appauvris par la pandémie du coronavirus ne peuvent supporter une charge supplémentaire. Certes, exiger des tests est légitime, dit-il, mais de là à fixer un tarif de 40.000 FCFA (60 euros) semble être une forme de racket sur le voyageur alors que tout le monde sait que les gens traversent une période difficile économiquement. Imposer ce tarif à une famille de 4 personnes, c’est leur exiger pratiquement la moitié du prix du billet, dénonce le président de l’Ong Horizon Sans frontières. Il s’agit à ses yeux d’une mesure discriminatoire, d’un abus, d’une injustice sociale contraire à l’éthique et à la déontologie. Pour Boubacar Sèye, il revient aux compagnies aériennes d’exiger aux voyageurs de disposer de documents médicaux prouvant un test au coronavirus, comme elles le font pour les visas. En ce moment, les laboratoires fixeront les tarifs. Mais si l’Etat veut faire du test de la covid-19 une nouvelle forme d’impôt ou de taxe, elle doit passer par l’Assemblée nationale. Il accuse le Sénégal de violation de l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’Homme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.