Ligue des champions : décimé, le PSG affronte un Real Madrid en reconstruction

0

La Ligue des champions par son versant le plus difficile : le Paris SG, lesté de ses désillusions passées et privé de ses stars Neymar et Kylian Mbappé, démarre mercredi à 21 h, heure de Paris, sa quête du Graal face à un géant d’Europe. Le Real Madrid qui, mené par le Français Zinedine Zidane, tente de retrouver de sa superbe après un exercice 2017-18 très décevant.

La dernière fois que « Zizou » avait foulé la pelouse du Parc des princes, c’était en mars 2018, lors d’un 8e de finale victorieux qui éliminait le PSG (3-1, 2-1) et lançait son équipe vers un troisième sacre d’affilée en C1. De retour 18 mois plus tard, il a pu constater que la quête européenne des Parisiens n’avait pas franchement avancé.

En un an et demi, et malgré les millions d’euros investis, le double champion de France en titre n’a pas progressé sur la plus grande des scènes. Au cauchemar madrilène a succédé l’humiliation de Manchester United au printemps dernier qui a fini de lui coller l’étiquette de richissime « loser ».

C’est donc la tête basse que le PSG démarre cette nouvelle campagne européenne. Après un été pour le moins agité – notamment par les velléités de départ de Neymar, finalement resté à quai –, le directeur sportif Leonardo a acté un changement d’attitude.

« Ce ne sera pas la saison bling-bling, ‘on va gagner la Ligue des champions’, non. Ça ne sera pas comme ça », a-t-il expliqué le 31 août. « On va chercher à réorganiser, à revoir des choses. Les ambitions ne sont pas revues à la baisse, on est obligé d’avoir des ambitions au PSG. Je dis seulement qu’on a des choses à régler. »

Pas de « MCN » pour le PSG

La modestie affichée par le dirigeant brésilien peut sembler décalée par rapport aux grandes ambitions du propriétaire qatarien aux moyens illimités, qui rêve de conquérir l’Europe. Mais elle tombe à pic pour cette rencontre face au Real, car Paris devra laisser ses joyaux au coffre-fort.

Neymar, quatre jours après une soirée marquée les huées des supporters parisiens à son encontre, mais aussi un magnifique but contre Strasbourg (1-0), va devoir observer le premier de ses deux matches de suspension, alors que les attaquants Kylian Mbappé et Edinson Cavani, blessés, ont déclaré forfait.

Sans sa redoutable « MCN », l’entraîneur Thomas Tuchel fait face à un sacré casse-tête pour son attaque : qui d’Eric Maxim Choupo-Moting ou de Mauro Icardi pourra tenir la baraque dans l’axe ? Le Camerounais, habituelle doublure, a bien débuté sa saison (3 buts en L1) mais n’a jamais joué un match de ce niveau avec le PSG, alors que la recrue argentine est à court de rythme.

Plus largement, c’est tout le jeu parisien qui est à repenser, après une nouvelle performance peu rassurante, samedi. À l’entame d’une semaine décisive qui se terminera à Lyon, dimanche, le technicien allemand doit vite trouver des idées, au risque d’être menacé à nouveau à son poste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.