« L’INCIDENT DE L’AVION D’ETHIOPIAN N’A PAS DE CONSÉQUENCE SUR LE FONCTIONNEMENT DE L’AIBD »

0

Il y a plus de peur que mal. L’incident de l’avion d’Ethiopian Airlines, qui a évité de justesse un crash, n’a eu aucun impact majeur. Il n’a pas affecté, non plus, le trafic à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). À la question de savoir s’il y avait des conséquences à l’Aibd après cet incident, le Secrétaire général de LAS (Limak-Aibd-Summa), Pape Mahawa Diouf répond : « Aucune conséquence… ».

Ce que confirme le porte-parole de l’aéroport. « Les opérations d’exploitations se poursuivent le plus normalement du monde et les autres compagnies traitent leur vol programmé pour ce jour correctement », a fait savoir le chargé de communication de l’aéroport, Tidiane Tamba.

Revenant sur les faits, M. Tamba explique qu’« un vol d’Ethiopian qui devait rallier Addis-Abeba avec un passage d’abord à Bamako, la capitale malienne. Juste après son décollage vers 08h20, la Tour de contrôle a signalé au commandant de bord un feu qui se dégage au niveau de l’un des moteurs de l’avion, précisément le moteur droit. Le commandant a décidé ainsi de revenir à son point de départ. Les sapeurs-pompiers qui étaient encore en position comme à chaque décollage ou atterrissage attendaient pour faire le nécessaire. Une fois sur le tarmac sans difficulté, le commandant a constaté et confirmé l’incident. Les sapeurs ont fait le nécessaire et l’avion a été parqué dans un endroit dédié. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.