Litige foncier à Kaolack : Les commerçants du marché de Médina Baye et la famille Niassène disent niet à la forfaiture de la société Nouvelle Vision

0
Litige foncier à Kaolack : Les commerçants du marché de Médina Baye et la famille Niassène disent niet à la forfaiture de la société Nouvelle Vision
Les commerçants du marché de Médina Baye et Mame Mbaye Niasse, membre de la famille de Baye Niasse, ont fait face à la presse, pour manifester leur colère contre le promoteur dudit marché, Mouhamed Ndiaye Rahma.
 
Le but de cette rencontre fait suite à l’hypothèque d’un immeuble sis à Kaolack, d’une superficie de 57 ha 88 m2 attribué à un représentant de la société Nouvelle Vision du Sénégal, le nommé Mamadou Mouhamed Ndiaye.
 
 Ainsi, conformément à l’état des droits réels délivré par le Service des impôts et des domaines de Kaolack, le sieur Ndiaye acquiert le terrain par voie de bail pour une durée de 30 ans renouvelable. Ce à quoi s’est opposé farouchement M. Niasse et les commerçants.
 
«Nous n’accepterons pas cette forfaiture. La boulimie foncière n’épargne même pas la cité religieuse. Comment peut-on, à deux doigts de la grande mosquée, attribuer plus de 5 788 m2 à un promoteur qui l’a encore hypothéqué pour 1 500 000, après une subvention de deux milliards par l’Etat ? Nous ne pouvons pas encore acquérir des cantines à 5 000 000 F Cfa», fulmine-t-il.
 
«C’est le scandale du siècle», poursuit-il, avant qu’à sa suite, les petits-fils et cadres de la ville sainte fustigent le comportement de Mouhamed Ndiaye Rahma qui a utilisé la personnalité khalife, l’invitant à une journée de prière, pour ensuite utiliser son image pour des publireportages et dans les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.