Loi : Kémi Séba risque 5 ans de prison

0

L’activiste Kémi Séba est loin de sortir de l’auberge. En effet, après avoir brûlé un billet de banque CFA pour dénoncer la Françafrique, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a porté plainte pour dénoncer l’acte. Cueilli ce matin par des éléments de la Division des investigations criminelles, il risque gros.

Et pour cause, le Code pénal sénégalais est très clair sur le sujet. En son article 119 tertio, il est dit : «Quiconque aura contrefait, falsifié ou altéré des billets de banques ou des pièces de monnaie autre que d’or ou d’argent ayant eu cours légal sur le territoire national ou à l’étranger sera puni d’un emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 2.000.000 à 1 0.000.000 de francs ou de l’une de ces deux peines seulement. La tentative sera punie comme le délit consommé.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.