L’ORDRE DES MÉDECINS EN ORDRE DE BATAILLE CONTRE LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ

0

L’Ordre national des médecins du Sénégal (ONMS) et le ministère de la Santé et de l’Action sociale n’accordent plus leurs violons. Le conflit latent qui existe entre ces deux entités risque de prendre une nouvelle tournure dans les prochains jours. À l’origine de leur différent, la mise sur pieds d’une commission par le ministère pour l’organisation des élections de représentativité de l’ordre.

Une démarche que le bureau de l’ONMS trouve partisane et compte combattre. « Le Conseil national n’a pas été consulté et par conséquent n’a pas donné son avis concernant le décret 2019-1727 portant nomination des membres de la commission chargée de l’organisation de renouvellement partiel des organes de l’ordre proposé au Président de la République par le ministère », a déclaré le président du Conseil de l’Onms, Dr Alpha Boubacar Sy.

Selon lui, cet organe mis en place par décret, piloté par le ministère, « n’a aucune relation administrative et juridique avec l’ordre ». Par conséquent, les responsables de l’Onms, qui étaient en conférence de presse, appellent leurs camarades à ne pas se rendre à l’Assemblée générale, prévue le 25 janvier 2019, dans les locaux du ministère de la Santé. « La confiance du président de la République mérite du respect par tous les citoyens quel que soit le rang social.

Or, il est aisé de remarquer qu’à travers le communiqué relatif à l’organisation des élections publié dans les réseaux sociaux que le ministre de la Santé et l’action sociale abuse constamment de la confiance du Président en lui faisant signer les décrets qui ne sont pas conforme avec la loi dans un premier temps, puis, dans deuxième en violant de façon flagrante des dispositions de ces mêmes décrets », renseigne M. Sy.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.