Louga : Il tue son ami après l’avoir surpris deux fois de suite avec sa femme

0

Marié à deux femmes et père de six enfants, le berger Djiby Déme âgé de 38 ans était devant les juges hier. Il est accusé d’avoir tué son ami Issa Mamadou Ba. Ce dernier a été surpris à deux reprises avec la femme du mis en cause. Le mari cocu lui assène des coups de bâton avant de le laisser partir, il finira par succomber à la douleur.

Les faits remontent au 4 Avril 2012, ce jour-là le berger a sévèrement corrigé son ami coureur de jupon. Après l’avoir battu à mort il s’est réfugié dans un village de Tesséré (Linguére) avant que les gendarmes ne partent à sa recherche. Hier devant la barre, Djiby est revenu sur l’origine de son différend avec son ami.

Il l’explique en ces termes: «un jour je suis rentré tard au bercail, j’ai retrouvé Issa Mamadou Ba en petite culotte dans mon lit conjugal. Il était à coté de mon épouse dormant toute nue. Je l’ai réprimandé et lui a ordonné de partir. Une semaine plus tard, je le surprends encore avec ma femme. Ce jour-là il s’est sauvé mais à laisser ses affaires personnelles. Il a abandonné sa lampe torche et son coupe-coupe, que j’ai confisqué et gardé dans ma chambre. J’étais parti à sa recherche en brousse, çest là que je lui ai assené deux coups de bâton à la nuque et au cou. Il est tombé évanoui, je l’ai ensuite abandonné pour me refugier chez mes parents à Téssékérré, deux jours après j’apprenais son décès», déclare Djiby Bà

Seulement, le berger a étalé deux versions différentes. Au moment de son arrestation, il avait soutenu qùIssa Bâ avait un coupe-coupe et que çest lui qui l’a chargé en premier.

Après révision des dossiers, la cour a annulé le procès de la première comparaison et toute la procédure subséquente. Il est pour le moment libre de ses mouvements après avoir séjourné depuis 2012 dans la maison d’arrêt et de correction.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.