Louga: Serigne Diop écope d’un an ferme

0
Law theme, mallet of judge, wooden gavel

Le tribunal de grande instance de Louga a condamné à un an ferme, ce jeudi 10 juillet, le prévenu Serigne Diop âgé de 48 ans. Il était poursuivi pour parricide sur son propre père Meissa Diop alias Malaw. A la barre le prévenu a reconnu avoir donné un coup de gourdin mortel à son père mais sans avoir l’intention de le tuer. A l’en croire, il avait un gourdin par devers lui pour apeurer son père et non pour le tuer.

Les faits se sont déroulés le 28 juin 2019 au village de Ndiattar (commune de Sagatta Guet) département de Kébémer. Tout est parti d’une dispute entre Serigne Diop et son épouse. Comme à l’accoutumée, le viel homme intervient à chaque fois que le couple est en altercation pour lancer des piques à son fils Serigne Diop devant ses 08 enfants. Très remonté contre son papa, il commence à lui proférer des propos aigres doux.

Une violente altercation éclate entre Serigne Diop et son père. Sous l’emprise de la colère, Serigne Diop assène un violent coup de gourdin à ce dernier. Atteint à la tête, le vieil homme s’écroule et s’évanouit. Evacué à l’hôpital, il passe de vie à trépas.

Selon l’autopsie, le vieux Meisa Diop est mort d’un traumatisme cranio-encéphalique grave, d’une fracture ouverte et multiple de l’os porcetal et d’une tuméfaction du bras gauche. Serigne sera arrêté le 1er juillet par la gendarmerie et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Louga pour coup mortel à ascendant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.