Lutteurs, nervis ou casseurs : Père Gnokhobaye assène ses vérités…

0

Le communicateur traditionnel, maitre de cérémonie, Ibou Ndiaye Niokhobaye lance un message aux jeunes, à quelques jours des élections locales. Il part du constat que les jeunes sont utilisés par les hommes politiques pour des taches peu catholiques et après ceux sont eux et leurs familles qui payent les pots cassés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.