Macky Sall: « Les questions africaines ne peuvent pas être réglées sans les Africains »

0

Le président de République Macky Sall a présidé, ce lundi à Dakar, l’ouverture de la deuxième journée de la 8e  réunion ministérielle du comité des dix chefs d’Etat et de gouvernent de l’Union africaine (C-10) sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le président de la République a soutenu que les questions africaines ne peuvent pas être réglées sans les Africains.

« Les questions africaines ne peuvent pas être réglées sans les Africains. La situation en Libye en est la parfaite illustration. C’est pourquoi se fut cas particulier. L’Union africain n’a de cesse de réclamer la nomination d’un envoyer spécial conjoint Organisation des nations unies (ONU), et l’Union Africaine (UA) pour aider au règlement de la crise Libyenne », soutient le président Sall.

Poursuivant ses propos, le chef de l’Etat de préciser qu’il nous faudra éviter toute initiative, ou démarche qui de nature à fragiliser l’unité et la cohésion du groupe africain. « Il est important que le groupe continue d’insister sur la nécessité de préserver l’inclusion et la transparence dans le processus de négociation au sein du groupe de travail de l’assemblée. Il est aussi juste que la position africaine réclame en cas de réforme du Conseil de sécurité, un statut unique pour tous les membres permanents », dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.