Mademoiselle la CONSEILLERE POOL JEUNESSE ACT, VOTRE LEADER N’EST PAS UN EXEMPLE DE VERTU (Par NDEYE SANOU FAYE (APR))

0

Ces derniers jours, vous, (jeune fille de  l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail ACT), n’avez cessé de polluer les médias par vos commentaires très désobligeants, et d’une indécence caractérisée par une volonté d’affirmer des propos que vous savez foncièrement faux et injustifiés  à l’endroit de Mme Thérèse Faye DIOUF.

Mme Thérèse Faye Diouf, au cas où vous l’ignorez, est une fervente  militante de l’APR, dont le courage, l’engagement et la loyauté auprès de son Excellence le président Macky SALL ne font plus l’ombre d’un doute. Elle n’a pas tranquillement attendu sous l’ombre que les prairies soient recouvertes d’herbes pour venir ingratement brouter. Son parcourt est illustratif de sa détermination sans faille à lutter pour le triomphe des valeurs et du programme de l’APR dont elle est membre fondateur.

Je vous invite donc à revisiter le parcours de cette brave demoiselle du Sine et vous la traiterez avec un peu plus de respect. Comme le disait l’autre : l’envie veut abaisser et l’émulation égaler. L’une s’afflige des succès, l’autre y aspire. Celle là est jalouse de tous succès, l’autre en est ambitieuse.

S’agissant de votre leader, je ne connais de lui que sa mauvaise foi : « mauvaise foi en politique». Un homme qui doit entièrement sa renommée politique  au Président Macky SALL.

Sans son titre de Premier Ministre, Monsieur MBAYE n’aurait jamais décliné ses ambitions politiques ; mais comme le pouvoir fortifie et rend plus puissant, votre leader  en a profité. Seulement les questions que tout le monde se pose sont les suivantes : Pourquoi avoir attendu sa sortie du gouvernement pour décrier ses tares? Ses tares si tares il y’en a, n’existaient-elles pas au moment où il occupait confortablement le fauteuil de Premier Ministre ?

ACT, comprenez juste par là que n’est pas Président qui veut.

Reconnaissez, malgré votre acharnement aveugle que depuis  l’accession de son Excellence le président Macky SALL à la magistrature Suprême, le climat social est devenu plus paisible au Sénégal. Les jeunes ont cessé de bruler des pneus dans les rues pour réclamer de l’électricité, les marches et les grèves connaissent une accalmie.

A cela s’ajoutent d’autres réalisations qui ont pour nom : la couverture maladie universelle, la baisse du carburant, des denrées de premières nécessité, la maîtrise de l’inflation, la baisse des impôts, la mise en place du PUDC pour la réduction des inégalités sociales entre les villes et les campagnes, les bourses familiales, l’augmentation de la pension de retraite, un taux de croissance porté à 6,5% etc.

Ce que le peuple attend d’un Président, Monsieur Macky SALL l’a très bien compris et s’y attèle sans murmure ni trompette.          ND. S. FAYE  (APR)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.