Magal Touba du 6 octobre : les exhortations de Serigne Mountakha Mbacké

0

Le grand Magal de Touba sera célébré le 6 octobre prochain. L’annonce a été faite dans la nuit du vendredi par le Khalife général des Mourides qui en a rappelé les bienfaits.

« Ce mois est très important pour nous. Cheikh Ahmadou Bamba nous a recommandé de l’accompagner dans sa volonté de rendre grâce au Seigneur et à son prophète Mouhamed. Nous devons nous détourner de tout ce qui peut nous distraire et nous conformer à ses enseignements. Le jour du 18 Safar est un moment privilégié et propice à l’apprentissage du Coran et des panégyriques ». C’est ainsi que le Khalife général des Mourides s’est exprimé après l’apparition du croissant lunaire dans la nuit du vendredi. Le grand Magal de Touba sera célébré le 6 octobre prochain (18 safar). Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a exhorté les disciples à ne ménager aucun effort pour bénéficier des bienfaits de ce jour de réjouissances, de prières et de grâce. Pour ce qui est des travaux du Complexe Cheikh Ahmadoul Khadim (Ccka), le guide religieux dit n’éprouver aucune appréhension quant leur achèvement, mais invite sa communauté de foi à redoubler d’efforts. « Ce travail va au-delà de ma personne, nous œuvrons tous pour Serigne Touba », a-t-il déclaré.

Les compliments du khalife au Président Macky Sall

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a également adressé ses vifs remerciements au Chef de l’État. « Le responsable temporel qu’est le Président Macky Sall, a-t-il magnifié, m’appuie fortement dans l’accomplissement de ma mission spirituelle. Mais il est le principal bénéficiaire de ce soutien parce qu’il le fait pour Serigne Touba. Il ne le regrettera pas et sera rétribué ici-bas et au-delà ». Il dit s’employer à suivre les recommandations des autorités médicales « qui sont certes exotériques, mais vont dans le sens de l’intérêt général ». Il estime que l’État a pleinement joué son rôle. « C’est pourquoi je me suis conformé autant que possible aux mesures édictées et j’ai recommandé les disciples d’en faire de même. Les directives médicales ne nuisent à personne. Et s’y conformer est un devoir», a dit le guide religieux. Il considère qu’une collaboration intelligente entre le spirituel et le temporel ne peut être que bénéfique à tous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.