Maintenance des stades: L’Etat a envoyé 20 personnes en Chine

0

La gestion et la maintenance des infrastructures sportives sont de vrais défis pour les autorités sportives au Sénégal. Afin d’y faire face, le gouvernement a envoyé des cadres pour une formation en Chine. Face à la presse, ce dimanche, le directeur des Infrastructures au ministère des Sports, Cheikh Ahmeth Tidiane Sarr, s’est prononcé sur la question. 
« L’Etat du Sénégal a envoyé un groupe de 20 personnes en Chine, dans le cadre d’une formation. Ce sont, entre autres, des directeurs de stade et autres cadres du ministère des Sports. Ils vont subir un stage de trois semaines dans ce pays. A leur retour, ils vont mettre leur savoir au service du sport sénégalais », souligne-t-il. Mais cette formation, à elle seule, ne suffit pas. Il faut, ajoute M. Sarr, responsabiliser davantage les gestionnaires. 
 »Dans un proche avenir, il faudra revoir le statut des infrastructures, donner une autonomie à certaines d’entre elles. L’État a des priorités et les budgets alloués ne peuvent pas tout couvrir. Il revient alors aux gestionnaires de trouver des moyens additionnels pour entretenir ces infrastructures ». Aujourd’hui, beaucoup de stades sont dans un état de délabrement évident, y compris le stade Lat Dior de Thiès, dernier recours pour les matchs internationaux. Le sélectionneur national, Aliou Cissé, s’en était plaint dernièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.