Mamadou Lamine Diallo dénonce des tentatives de division du Front du NON

0
Mamadou  Lamine Diallo dénonce des tentatives de  division du Front du NON

Le cadre de concertation que le président de la République veut mettre en place avant le referendum du 20 mars va devoir se faire sans les membres du mouvement Tekki. Mamadou Lamine Diallo et ses camarades jugent inutile et tardive la main tendue de Macky Sall. A moins d’un mois de la date du référendum, ils soupçonnent le chef de l’Etat de vouloir diviser le camp du NON afin de faire triompher le OUI.

Les responsables du  mouvement Tekki rejettent toute idée de dialogue avec le Président Macky Sall et son Gouvernement.  Pour les camarades de Mamadou Lamine Diallo, la démarche unilatérale du locataire du Palais de la République par rapport à la tenue du référendum a anéanti toute possibilité de concertation constructive sur les 14 points de la reforme constitutionnelle. « Le Président Macky Sall a unilatéralement pris la décision précipitée de tenir le référendum au 20 mars 2016  sans daigner auparavant partager avec les forces vives de la Nation son projet final de révision constitutionnelle.

Dès lors, le mouvement Tekki estime inutile toute rencontre avec Macky Sall dont l’unique objectif est de diviser les Forces du Non», soutiennent Mamadou Lamine Diallo et ses partisans. D’autant que, selon eux, ce scrutin risque de clore définitivement le chapitre des reformes institutionnelles que la Cnri avait commencé à décliner dans ses conclusions.

« Le Référendum que le peuple attendait est celui relatif à la réduction mille fois promise de son mandat présidentiel de deux ans adossée à la Charte de gouvernance démocratique des Assises Nationales qu’il a signée. La consultation du 20 mars 2016 n’est qu’une simple tentative de fermeture définitive de toute refondation constitutionnelle et institutionnelle de notre pays  basée sur les Assises Nationales et les travaux de la Cnri», serinent-ils dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Pour une restauration des valeurs républicaines et démocratiques, les députés de Tekki et ses camarades appellent les membres du Front du NON à une large mobilisation pour barrer la route à cette «forfaiture» de Macky Sall.  «Le mouvement Tekki appelle à l’unité d’action des Forces du NON et demande à toutes les forces signataires de la Charte de gouvernance démocratique des Assises Nationales de rejoindre le vaste Front du Non pour barrer la route au diktat de la gouvernance de  Macky Sall qui est  aux antipodes de la vertu et de la citoyenneté responsable. Non au Wax « Waxettisme ! ». Non au « Maa teyisme», clament-ils en guise de conclusion.

(L’as)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.