MAMADOU NDIAYE, AMBASSADEUR DU SÉNÉGAL : « PAS DE SÉNÉGALAIS DANS LES PRISONS CHINOISES »

0

D’une manière générale, les cinq cent (500) ressortissants sénégalais vivant en Chine sont en train de réussir leur intégration dans l’empire du Milieu. C’est l’avis de l’ambassadeur du Sénégal en Chine, Mamadou Ndiaye.

Face à une délégation de journalistes, présentement en Chine pour un séminaire de formation, le diplomate se réjouit du comportement de ses compatriotes. « Cela fait deux ans que je suis en Chine. Mais je peux dire que d’une manière générale nos compatriotes se comportent très bien », a-t-il fait savoir.

Toutefois, il admet qu’il y a parfois quelques-uns qui ont des difficultés avec la justice chinoise, mais, le plus souvent, c’est pour des délits mineurs. « Le plus souvent, ce sont ceux qui sont restés sur le sol chinois au-delà de la période qui leur est accordée », explique l’ambassadeur. Mais la bonne note est « qu’actuellement aucun ressortissant sénégalais n’est en prison en Chine ».

Revenant sur les relations économiques entre le Sénégal et la Chine, Mamadou Ndiaye souligne qu’elles sont au beau fixe. « Ce sont des rapports économiques et commerciaux qui vont dans les deux sens », a-t-il précisé. La bonne santé des relations économiques entre ces deux pays se traduit par le fait même que des entrepreneurs sénégalais puissent réussir à investir en Chine. C’est le cas d’une entreprise de menuiserie installée à Ganju et qui est parvenue à employer des Chinois. « C’est un investissement qui mérite d’être mis en exergue pour que l’on sache que le génie sénégalais s’exporte ailleurs dans le monde », a noté M. Ndiaye.

Cependant, il faut noter que tous n’est pas rose dans la vie des ressortissants sénégalais qui vivent présentement chez Mao. Sur le plan administratif notamment au niveau des passeports les Sénégalais de Chine vivent la galère. Certains d’entre eux sont obligés de se déplacer jusqu’aux représentations du Sénégal en France ou aux Etats Unis pour avoir leur passeport chinois.

Pourtant, le chef de l’Etat avait promis de régler cette situation, l’année dernière, lors de sa visite en Chine. À la question de savoir s’il y a une perspective d’établissement de bureau de passeports pour soulager les Sénégalais de Chine, Mamadou Ndiaye répond : « Ce n’est pas à l’ordre du jour. Pour la bonne et simple raison que c’est un problème de moyens ».

EMEDIA.SN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.