Matar Bâ, Augustin Senghor et Aliou Cissé ont maudit le foot Sénégalais

0

Le football sénégalais va de mal en pis. Notre pays qui possède actuellement une équipe capable de rivaliser avec les grands clubs de foot du monde, est incapable de remporter un trophée. Les infrastructures sportives sont indignes de nos joueurs qui évoluent dans les plus grands clubs européens. Mais le constat est amer, malgré le potentiel dont dispose l’équipe, elle peine à décoller. Une situation qui agace beaucoup de sénégalais. Le trio Matar Bâ, Aliou Cissé et Augustin Senghor est pointé du doigt comme étant les responsables de cette situation.

Le football sénégalais est très mal en point. Notre équipe qui n’a rien à envier aux équipes comme le Brésil, est incapable de s’affirmer sur le toit de l’Afrique. Depuis qu’elle a été mise sur pied, cette équipe considérée comme la meilleure du continent africain, n’a jamais remporté de trophée. Nous avons présentement les meilleurs joueurs de l’Afrique voire du monde mais on est sans coupe. Même le trophée continental (CAN) n’a jamais été soulevé par nos Lions. Pire, le Sénégal ne dispose même pas d’infrastructures adéquates.

En effet, le Sénégal n’a pas de stades homologués par la CAF. Le stade Lat Dior de Thies est exclu des stades approuvés par la Confédération africaine de football (CAF) pour abriter les matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. La coupure d’électricité enregistrée lors du match amical contre la Zambie et l’état de la pelouse décriée par Sadio Mané donnent raison à la CAF et à la FIFA.

Et quand Sadio Mané, le ballon d’or de l’équipe nationale déplore l’état de la pelouse du Stade Lat Dior, Le président de la fédération de football et le ministre des sports crient haut et fort que « nous ne sommes pas à Liverpool ». Pour Matar Ba« Ce qu’il faut éviter, c’est de faire la comparaison. On ne peut pas avoir les mêmes conditions qu’à Liverpool ou Manchester ». Incroyable réaction !

Le ministre se réjouit de ne pas avoir une pelouse comme à Liverpool. Il se contente de sa condition d’Africain pauvre incapable d’avoir une pelouse comme en Europe…Une pelouse d’Europe et une pelouse d’Afrique. Mais le pire, c’est quand il dit ce qui suit : « Quand on est en Afrique, il faut se mettre dans la tête qu’on peut être confronté à des difficultés qui peuvent être liées à des gazons, à l’environnement ou même aux conditions de voyage ».

Le foot sénégalais ne mérite-t-il pas d’être dans de bonnes conditions ?

La situation actuelle de notre football ne laisse pas indifférent les sénégalais. Ils sont très remontés contre les têtes dirigeantes du sport national. Le ministre Matar Ba et le patron du football sénégalais, Augustin Senghor, sont aux premières loges des maux que rencontrent notre foot national. « Tant qu’ils seront à la tête de leur institution, le sport sénégalais est maudit », déclarait le journaliste Adama Gaye. Une réflexion partagée par beaucoup de sénégalais.

Le sélectionneur national vient compléter le triangle qui symbolise le mal du football sénégalais. Ancien joueur de la génération 2000, Aliou Cissé peine à faire décoller l’équipe.

A la tête des Lions depuis 2015, il erre toujours à la recherche de son premier trophée avec un système de jeu qui ne convainc pas. Le sélectionneur n’a aucune solution quand l’adversaire opte pour un bloc bas et le resserrement de ses lignes. Avec Cissé, les attaquants ne valent que par, et dans, l’espace que leur concède l’adversaire. Et cela empêche grandement son animation offensive. Un système de jeu qui met en rogne les supporters. Mais du côté de la fédération c’est silence total.

Des changements profonds doivent être opérés. Du côté de la fédération, Augustin Senghor doit rendre le tablier. Après toutes ces CAN sans trophée, Augustin Senghor doit partir. Pour Aliou Cissé, il faut lui imposer une short liste de techniciens pour l’accompagner dans son travail. Le ministère des Sports, Matar devrait démissionner après ses propos scandaleux sur les pelouses et surtout pour le manque d’infrastructures sportives après 7 ans à la tête de ce département.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.