Mbagnick Ndiaye: « On apprend mieux dans sa langue nationale que… »

0

En visite, lundi, à l’institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (Ifef), le ministre de l’intégration africaine, du Nepad et de la Francophonie, Mbagnick Ndiaye s’est prononcé sur la place des langues nationales dans l’éducation des enfants.

« On apprend mieux dans sa langue nationale que dans une langue étrangère. Et le Burkina Faso en est un bel exemple où la durée de formation a été réduite d’une année et c’est un gain très important. Dans la plupart des pays africains, des expériences se mènent. Ici, au Sénégal, ça fait plus de 15 ans qu’on expérimente cette méthode », déclare-t-il, propos rapportés par « Sud Quotidien », lus par senegal7.com.

D’après le ministre, « Les programmes sont passés en revue et ce sont des programmes qui intéressent à la fois le Sénégal mais également les autres pays, membres de la francophonie… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.