Micmac : 16 kilos d’or disparaissent entre les mines de Sabodala et l’Aibd

0

La Société Sabodala Gold Operation, qui devait convoyer 520 kilos d’or, s’est retrouvée avec 504 kilos d’or, soit un manque de 16 kilos évalués à plus de 300 millions Fcfa. La Douane, qui tente de tirer l’affaire au clair, se heurte aux explications peu convaincantes des responsables de la boite minière, qui parlent de résidus. C’est une amande de plus d’un milliard Fcfa qui risque de s’abattre sur Sabodala Gold Operation, informe l’Obs, consulté par Actunet.

En effet, c’est une moyenne de 500 kilogrammes d’or qui est convoyée en France, chaque mercredi, par Sabodala Gold Operation. Avant que cet or ne soit dans le vol d’Air France, un représentant de la Douane, un de la direction des mines, un de Sagam et un responsable de la Société Sabodala Gold Operation se réunissent pour peser l’or avant son départ de la zone minière.

Pour la première semaine de ce mois de décembre, c’est 520 kilos d’or d’une valeur de plus de 11 milliards Fcfa qui sont pesés et envoyés à Dakar. Mais une fois à l’Aéroport international Blaise Diagne, la Douane qui doit vérifier si le poids correspond à ce qui est inscrit sur le document, se rend compte d’une baisse de poids. En effet, l’or ne pesait plus 520 kilos, mais 504 kilos.

Les soldats de l’Economie de l’Aibd ont ensuite contacté la Société Sabodala Gold Operation, pour avoir des explications. Mais ces derniers n’ont pas convaincu les douaniers. « Les responsables de la société ont voulu faire croire aux gabelous que ces 16 kilos manquants ne sont que des résidus. Ce que les douaniers n’ont pas voulu croire », rapporte le journal l’Obs, consulté par Actunet.

Les 504 kilos d’or sont néanmoins convoyés en France. Pour le reste, le règlement se poursuit et les parties se retrouvent la semaine prochaine pour situer les responsabilités sur cette disparition de 16 kilos d’or.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.