Mina Mangal, ex-journaliste et féministe afghane, tuée en pleine rue

0

L’ex-journaliste et militante des droits des femmes Mina Mangal a été assassinée, samedi, à Kaboul, alors qu’elle se rendait à son travail au Parlement. Sa mort provoque l’indignation des activistes féministes du pays.

Deux individus armés ont tué de neuf balles Mina Mangal, ancienne journaliste de télévision et conseillère auprès du Parlement afghan, samedi 11 mai, dans les rues de Kaboul.

Mina Mangal, qui a notamment travaillé pour la chaîne de télévision Ariana News, a été tuée près de son domicile dans l’est de la capitale afghane, a précisé le porte-parole de la police Basir Mujahid. Lorsque le drame a eu lieu, elle se rendait à son travail de conseillère de la commission des affaires culturelles du Parlement.

On ignore le mobile du meurtre et celui-ci n’a pas été revendiqué. Cependant, un autre porte-parole de la police de Kaboul, Ferdous Farahmarz, évoque une dispute familiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.