Mise en œuvre du Pse : Les chefs traditionnels du Saloum s’engagent aux côtés de Macky Sall

0

Les chefs traditionnels et coutumiers du Saloum vont s’impliquer dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse) pour mieux soutenir les actions du président Macky Sall. Cet engagement a été réaffirmé à travers une résolution lue en marge de la rencontre des anciens chefs de province du Saloum, tenue, samedi dernier, dans l’ex-capitale du canton de Diokoul-Gandiaye, dans la région de Kaolack.

Le président de la République, Macky Sall et son gouvernement, peuvent compter sur la chefferie traditionnelle du Saloum dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent. Réunis le week-end dernier à Gandiaye, une vingtaine de chefs traditionnels et autorités coutumières, a réaffirmé ce soutien à travers une motion. Ces héritiers de têtes couronnées dont les ancêtres ont régné pendant longtemps dans cette province, qui s’étendait du Ndoucoumane à Djilor avec comme capitale Kahone, sont déterminés à mettre leur expérience au développement du pays. « Certes le contexte n’est plus le même, nous sommes aujourd’hui dans un cadre républicain, avec des citoyens d’égale dignité, mais il n’en demeure moins qu’à l’image de la collectivité lébou à Dakar, dans le Saloum, dans le Bundu ou au Sine, les croyances à certaines vertus cardinales incarnées à l’époque par les chefs traditionnels et aujourd’hui par leurs descendants, restent toujours de mise. Et le rôle de médiateurs sociaux des chefferies traditionnelles n’est plus à démontrer », a théorisé Babacar Mbodj, « Buur Gandiaye », hôte de la rencontre et initiateur de la résolution approuvée à l’unanimité par les participants de cette première rencontre des chefs traditionnels du Saloum.

Une motion dans laquelle ils ont salué la volonté du président Macky Sall de réhabiliter la chefferie traditionnelle. « Une attention particulière est accordée par le président de la République, Macky Sall, aux valeurs traditionnelles, et à travers elles, aux chefs coutumiers et traditionnels en général, à ceux du Saloum en particulier, comme en atteste le soutien considérable apporté à la rencontre de Gandiaye, par l’entremise du ministre de la Culture et de la Communication qui en est l’inspirateur », a indiqué le grand Jaraaf du Saloum, Fodé Hyacinthe Ndour, reprenant les termes de la résolution.

Les participants ont rendu un hommage appuyé au ministre Mbagnick Ndiaye, artisan, à leurs yeux, du bond en avant noté dans la progression budgétaire du département de la culture, passant de 14 milliards en 2016 à 28 milliards de FCfa en 2017. Une reconnaissance renforcée qui justifie leur détermination à jouer leur partition dans la mise en œuvre du Pse. A en croire « Buur Gandiaye », « la revalorisation du patrimoine culturel est un pilier de l’émergence voulue par le président Macky Sall. Les chefs traditionnels et coutumiers constituent les dépositaires de cette richesse incommensurable qu’il va falloir impliquer dans les stratégies nationales de développement économique et social », a noté l’héritier du trône de l’ancien royaume de Gandiaye.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.