Mondial-2018 : Aliou Cissé n’a pas fermé la Tanière, la preuve

0

En mission de prospection en vue du Mondial-2018, Aliou Cissé était ce dimanche dans les gradins du stade de la Meinau pour suivre Strasbourg-Metz (2-2). Côté messin, il y avait Fallou Diagne ; coté alsacien, Kader Mangane et Abdallah Ndour.

Le sélectionneur national voulait certainement surtout voir ce dernier. Convoqué pour le match Afrique du Sud-Sénégal (2-1), en novembre 2016, l’arrière gauche strasbourgeois avait, trois mois après, contracté une vilaine blessure (double fracture, tibia-péroné) l’avait éloigné des pelouses pendant de longs moments.

Dimanche, c’était donc les retrouvailles entre Cissé et le défenseur. Dans les colonnes de Record, Ndour raconte l’entrevue : «On a bien discuté, il m’a fait savoir qu’il était venu nous (lui et son coéquipier Kader Mangane ainsi que Fallou Diagne de Metz) voir à l’œuvre, mais aussi pour avoir une idée précise de ce que nous faisions. On s’est parlé après le match. Il nous a dit qu’il ne fermait pas les portes de l’équipe. Comme tous les joueurs sénégalais, nous étions susceptibles de prendre part à cette Coupe du monde. Mais, à nous de travailler d’arrache-pied pour le convaincre.  A nous de lui montrer qu’on est là»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.