Mortalité maternelle – Le taux passe de 03% à 07%

0
99

Sur une moyenne de 268 accouchements par mois, le centre hospitalier Abass Ndao a enregistré cette année des cas de décès élevés, soit 7% sur une moyenne annuelle de 3% auparavant.

Ces chiffres sont livrés par le Chef de service de la maternité au cours d’une visite des journalistes au sein du département ainsi que du service odonthologique.

Marème Coly, chef de service de la maternité a informé que pour ce qui est de la mortalité maternelle, sa structure n’en a pas beaucoup. Selon elle, chaque année le service enregistrait 3% cas. Mais cette fois-ci, informe-t-elle, il a connu une hausse avec 7% de cas de décès au cours de cette année.

Concernant les équipements de la maternité, elle fait savoir que le service compte 64 lits. «Avant qu’on le départage avec le service néonatologie, le nombre était de 72, une partie du service a été formée sur l’accouchement humanisé. Les accouchements en moyenne par mois sont au nombre de 268 dont 67% sont des césariennes, 76% des accouchements sont d’ordre pathologique.

Pour le directeur de l’hôpital, El Hadji Maguette Seck, le service néonatalogie a été mis à niveau et bientôt la maternité sera rénové pour mieux lutter contre la mortalité maternelle et néonatale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here