Moustapha Diakhaté :« J’ai toujours plaidé pour que Khalifa Sall soit notre candidat, mais certains ont pensé que le moment était venu pour eux de… »

0

La cacophonie notée dans l’Apr de Dakar indispose fortement Moustapha Diakhaté. Aussi, le président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar demande à Macky Sall de siffler la fin de la récréation. « C’est gênant, ce n’est pas joli. Les Sénégalais ne nous attendent pas autour de ça », a-t-il dit au micro de Oumar Gning dans l’émission « Point de vue » de la Rts.

Diakhaté de poursuivre:  « les Sénégalais ne sont pas intéressés par les querelles intestines de l’Apr. Dakar ne peut être la propriété ou le patrimoine de qui que ce soit ». Avant de marteler à l’endroit de ses camarades de parti: « ils doivent se ressaisir et mettre fin à ces combats futiles ».

Le président du Groupe parlementaire de la majorité fait une proposition qui pourrait intéresser Macky Sall. Pour lui en effet, le Sénégal c’est les communes. Aussi, souhaite-t-il que l’action militante soit communalisée. Ainsi, il demande à chacun de se limiter à sa commune et de ne pas s’immiscer dans ce qui se passe chez l’autre tout en faisant de sorte qu’il n’y ait pas d’opposant « chez lui ».

Moustapha Diakhaté: « si on gagne toutes les communes, on gagne partout, y compris Dakar ». Mais ce qui révolte le plus Diakhaté, c’est qu’au moment où « l’opposition salit, crie, dénigre Macky Sall et ses actions », les responsables apéristes sont silencieux comme des carpes s’ils ne se tirent pas dessus. « Personne ne va au charbon, et pire ils mettent l’Apr et Bby dans le charbon. On se combat. On gêne nos alliés », regrette-t-il.

« ON DEVAIT LAISSER KHALIFA SALL AVOIR UN 2e MANDAT EN 2014… »

Dans la bataille de Dakar, Moustapha Diakhaté révèle: « nous avons gagné les élections présidentielles et les législatives dans le cadre de Benno Bokk Yakaar. Ma position de toujours a été que c’est dans cet esprit qu’on devait aller aux Locales. J’avais proposé que Khalifa Sall soit notre candidat pour un 2e mandat. Et les communes on se les partage entre l’Apr, le Ps, l’Afp, la Ld et le Pit. Mais des gens ont pensé que le moment était venu pour eux d’être le maire de Dakar à la place de Khalifa Sall. Des enjeux de personnes nous ont coûté ce que cela nous a coûté ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.