Naufrage en Mauritanie : un rescapé raconte le film du drame « Nous étions exactement 195 dans l’embarcation… »

0

«Nous étions exactement 195 dans l’embarcation. Nous avons tous embarqué à Barra, en Gambie, après avoir rencontré les passeurs. J’ai payé 300 000 Fcfa. Nous avons pris la mer le 27 novembre.

Nous étions motivés parce qu’on a dit qu’une autre embarcation, qui avait quitté quelques jours plus tôt, était arrivée en Espagne. Mais voilà, à un moment donné, on n’avait presque plus d’essence, parce qu’on s’était perdu et deux des trois Gps étaient tombés en panne.

Par chance, le conducteur de l’embarcation a réussi à rallier les eaux mauritaniennes. Il a dit qu’on allait se rapprocher de Nouadhibou pour trouver de l’essence, mais il a heurté un rocher.

Comme nous n’étions pas loin des côtes, beaucoup comme moi ont sauté de l’embarcation, qui commençait à prendre de l’eau, pour nager.

C’était l’horreur et les gens criaient de partout. Plusieurs passagers ont trouvé la mort parce qu’ils étaient coincés sous l’embarcation», a recueilli en exclusivité, par téléphone, Libération d’un rescapé sénégalais se trouvant présentement à Nouadhibou, en Mauritanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.