NDONGO LO ,13 ANS APRES, L’ABSENT LE PLUS PRESENT.

0

La célèbre assertion de Birago Diop « les morts ne sont pas morts » trouve toute sa pertinence dans la vie et l’œuvre du défunt artiste Ndongo Lo Niang. En effet l’artiste à la voix de rossignol qui s’est éteint à la fleur de l’âge, malgré son bref passage dans ce bas monde et sa courte carrière d’artiste reste encore et plus que jamais célèbre. Et l’on est tenté de se demander qu’est ce qui dans la vie de l’artiste lui a conféré ce statut. En revisitant ses œuvres on se rend compte que la qualité de son travail et la pertinence des thèmes qu’il a abordés sont plus que jamais d’actualité. Et l’artiste est devenu du coup une référence pour bon nombre de jeunes bien que ne faisant plus partie de ce monde. En jetant un coup d’œil même furtif sur ce qui se passe sur la scène musicale l’on se rend compte l’artiste continue encore d’inspirer beaucoup jeunes . On remarque que beaucoup font du Ndongo Lo sans Ndongo lo . si c’est pas le look vestimentaire ce sont les textes . cet originaire de la banlieue est l’un des premiers à assumer sa pikinitè ; dès ses débuts déjà il chante sa ville natale à travers un tube qui l’a propulsé au-devant de la scène . Ndongo en chantant sa mère et son marabout serigne Fallilou Mbackè a fait savoir à qui voulait l’attendre que ce sont ces là les êtres auxquels il tenait le plus. les nombreuses et diverses versions de la chanson Galass en disent long sur son attachement au Cheikh.
En nous intéressant de près aux œuvres de l’enfant de Pikine l’on se demande comment en si peu de temps un jeune de son âge a -t-il su mettre à la disposition des mélomanes une discographie aussi riche. Et si beaucoup d’artistes à sa suite ont assumé avec fierté leurs origines et leur appartenance à la banlieue c’est en partie grâce à lui.
Le dernier album qu’il a mis sur le marché a quelques jours de sa disparition en dit long sur le talent de ce jeune et on ne peut donner raison au chroniqueur qui sur un plateau de télévision affirme que le dernier album de Ndongo Lo est de loin le meilleur de tous les temps. Sa maitrise de la langue wolof et ses qualités de grand orateur qui selon moi aurait quelque chose à voir avec ses origines griottes d’abord mais aussi de petit fils de Sidy Fall ,qui avec feu Abdoulaye Niang chantait les louanges de Mame Cheikh Ahmadou Bamba, font de lui un artiste pas comme les autres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.