Nomination d’un adjoint au Sous-préfet décédé, Antoine Diome rectifie sa bourde

0

Quelle mouche a piqué le ministère de l’Intérieur au point de proposer la nomination d’un adjoint au Sous-préfet décédé depuis plusieurs mois. En effet, dans les nominations prises lors du conseil des ministres de ce mercredi 23 juin 2021, figure le défunt Moussa Gadio, ancien adjoint au Sous-préfet de l’arrondissement de Thiès Sud, qui est nommé Sous-préfet de l’arrondissement de Bandafassi, en remplacement de Mamadou Moustapha Seck, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite. En vérité Moussa Gadio est décédé dans la nuit du 5 au 6 février 2021 au Centre Hospitalier Régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès où il a longuement lutté contre la maladie. Après la levée du corps à la mosquée Alpha Thiombane de Diakhao Thialy, il repose désormais au cimetière de Diakhao.

Antoine Félix Diome rectifie sa bourde
On avait déjà relevé cette bourde à la lecture du communiqué de la réunion du conseil des ministres. Le ministère de l’Intérieur, qui a sursauté de son sommeil, a pris un communiqué par rectifier cette grosse erreur ou ignorance. Il avait nommé le défunt Moussa Gadio Sous-préfet de Bandafassi. Antoine Félix Diome informe que c’est plutôt Lamine Diop, agent technique d’agriculture (Ata), précédemment adjoint au Sous-préfet de Sakal, qui est nommé Sous-préfet de Bandafassi en remplacement de Mamadou Moustapha Seck admis à la retraite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.