« Noo Lank »interdit de marche: face a cet refus « Nio Lank » ira t’il jusqu’au but?

0

De l’électricité dans l’air ! C’est tout le constat d’avant marche que le commun des Sénégalais peut faire en attendant l’heure fatidique. Les contestataires de la hausse du coût de l’électricité qui ont « déchiré » l’interdiction du préfet de Dakar Alioune Badara Samb, ont maintenu leur marche prévue ce vendredi 20 décembre à la place de l’Indépendance.

Le préfet appose l’arrêté Ousmane Ngom

Au même moment, les partisans du pouvoir comme le Mouvement des élèves et étudiants républicains (MEER), qui avaient également décidé de contrer leurs « adversaires » par une contre manifestation, ont renoncé, prenant acte de la décision préfectorale. Une interdiction que l’autorité administrative a d’ailleurs motivée par l’arrêté Ousmane Ngom.

« Nioo Lank » en conférence de presse avant marche

A noter que du côté du Collectif « Nioo Lank – Nioo Bagne », une suite officielle sera donnée au « Ma Lank » préfectoral à travers une conférence de presse des leaders en cette matinée de vendredi 20 décembre.

Des protestataires requinqués

Après leur vaste rassemblement du 13 décembre dernier, qui avait mobilisé des milliers de consommateurs anonymes et militants de la société civile, la lutte était montée d’un cran.

Doléances légitimes face à des actes impopulaires…

En effet, la bande à Aliou Sané avait déclaré à qui voulait l’entendre qu’elle sera à la place de l’Indépendance avec ou sans autorisation pour manifester son désaccord sur la mesure gouvernementale portant sur l’augmentation du coût de l’électricité. Mais aussi, les marcheurs exigent la libération sans condition de Guy Marius Sagna, Babacar Diop et six (6) autres de leurs compagnons de guerre, arrêtés le 29 novembre dernier devant les grilles du palais lors d’une marche interdite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.