Paralysie de la Justice : L’Unsas entre dans la danse

0

L’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas) s’est prononcé hier sur la grève interminable du Syndicat des travailleurs de la Justice (Syjust). Ce, à la suite d’une réunion de la conférence de ses secrétaires généraux qui a constaté «que depuis le 06 février 2020, date de dépôt de son préavis de grève, le Syjust fait l’objet d’une indifférence incompréhensible de la part du Garde des Sceaux, ministre de la Justice. Le dialogue social est institutionnalisé comme instrument par excellence de règlement des conflits sociaux au Sénégal. C’est pourquoi, la conférence des secrétaires généraux reste indignée par le silence des autorités étatiques face à une demande devenue récurrente en milieu syndical : le respect des accords paraphés par le gouvernement et, cette fois-ci, actés par des décrets dûment signés par le Président de la République ».
L’Unsas de se demander : «L’autorité du Président Macky Sall s’est-elle effritée devant certains ministres qui, malgré ses relances, refusent systématiquement de faire suite à des engagements qu’il a lui-même formalisés par décret ? Comment un ministre peut, par son immobilisme, plombé le fonctionnement d’un secteur aussi stratégique que celui de la justice ? ».
La conférence des secrétaires généraux de l’Unsas «invite le ministre de la Justice à rétablir le fil du dialogue avec le Sytjust et surtout à ne pas verser dans la menace d’une sanction injustifiée contre le secrétaire général du Syjust qui a le droit et le devoir de défendre les intérêts matériels et moraux de ses mandants. La sanction gratuite ne saurait être une réponse à une simple demande de dialogue et de concertation pour la prise en charge correcte des sollicitations des travailleurs de la Justice ».
En vue de concrétiser le soutien actif de l’Unsas à l’égard des camarades du Sytjust, la Conférence des secrétaires généraux « recommande au secrétariat exécutif d’élaborer un plan de riposte démarrant par une conférence de presse le mardi 21 juillet, à 10 heures, au siège de la confédération ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.