Pédopornographie : comment l’agent de l’ambassade de France traquait des enfants

0
Pédopornographie : comment l’agent de l’ambassade de France traquait des enfants
Le 12 février dernier, Frédéric Coudon, administrateur Réseau et Système à l’ambassade de France au Sénégal, est arrêté à sa descente d’avion à Paris. Il est mis en examen et écroué pour sept chefs d’inculpation pour des faits présumés de pédopornographie. Ceux-ci se seraient déroulés pendant dix ans au Sénégal, à Paris, à Strasbourg, à Bordeaux, au Gabon, en Tunisie et en Roumanie.

Entre le 12 et le 15 mai 2021, il a téléchargé et partagé des vidéos de pédopornographie et d’abus sexuels sur des enfants. L’enquête a révélé que depuis le 19 juin 2020, Frédéric Coudon a fait circuler 1171 fichiers montrant des enfants se livrant à des pratiques sadomasochistes.

Trahi par son ordinateur et son téléphone

Libération avait révélé la mise en examen du Français. Dans son édition de ce mardi, le journal aborde le deuxième volet de cette affaire qui éclabousse l’ambassade de France à Dakar.

La même source rapporte que le mis en cause a été trahi par son adresse IP et le bornage de son téléphone portable à proximité du lieu où les téléchargements des contenus illicites ont été effectués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.