Pedro Sanchez à Dakar, une rencontre avec Macky Sall prévue au palais de la République

0
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez sera reçu par le chef de l’Etat Macky Sall, dans le cadre de la visite officielle qu’il effectue jeudi au Sénégal, a-t-on du Bureau d’information gouvernementale (BIG).
La rencontre entre les deux dirigeants se tiendra au palais de la République, selon le BIG qui ne précise pas l’heure de l’entretien entre le président Sall et son hôte.
« Plusieurs sujets seront abordés au titre de la coopération bilatérale au cours de cette visite qui intervient dans un contexte de relance économique avec la mise en œuvre du Plan d’Actions Prioritaires Ajusté et Accéléré (PAP2A) », signale le BIG.
Il note que le Cadre d’association pays (CAP) de coopération entre le Sénégal et l’Espagne prévoit sur la période 2019-2023, « près de 84 milliards de francs CFA contre 33 sur la séquence 2014-2017 ».
« Pour la période 2019-2023, l’Espagne a prévu d’augmenter significativement sa contribution au Sénégal en atteignant 128 millions d’euros », soit près de 84 milliards de francs CFA.
Le BIG précise que cela « représente une augmentation de 125% par rapport à la période antérieure », sans compter qu’il est prévu que la partie espagnole maintienne sa contribution « en dons autour de 60 millions d’euros ».
« Cette augmentation conséquente de l’appui au développement reflète bien le dynamiste et la diversité de la coopération entre les deux pays. Elle s’explique également par l’intérêt de l’Espagne d’apporter son soutien au Sénégal dans la mise en œuvre de la deuxième phase du Plan Sénégal Emergent », lit-on encore.
« A ce titre, entre 2019 et 2023, la contribution espagnole se chiffre à 128 millions d’euros soit 83 985 797 990 FCFA soit une hausse de 125% par rapport au volume des financements entre 2014 et 2017 », indique le Bureau d’information gouvernemental dans son communiqué.
Il signale que les « domaines prioritaires » du Cadre d’association pays entre le Sénégal et l’Espagne portent sur l’appui au développement productif agricole, au processus de décentralisation et au renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables à travers la sécurité alimentaire, la santé, l’eau potable et l’assainissement.
S’y ajoute que sur la séquence 2019-2023, cet appui se traduit également « dans des lignes de travail comme la gestion des déchets solides et les énergies renouvelables ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.