Plainte devant la juridiction britannique : Locafrique réclame la somme de 170 milliards de francs CFA à la Sar.

0
Locafrique

Les avocats de Locafrique en veulent à la Société africaine de raffinage (Sar), qui « ne respecte pas les accords contractuels signés depuis 2017 ». Les conseils de Khadim Bâ, patron du spécialiste du crédit-bail, ont décidé de porter plainte contre le plus ancien raffineur d’Afrique de l’Ouest, devant la Cour d’appel de Londres.

Selon les révélations de l’avocat Me Seydou Diagne, la Sar n’a pas respecté les termes du protocole en accordant un marché sans appel d’offres. « La Sar a abusé de la confiance de Locafrique. Nous lançons une alerte et une plainte est en cours », a dit Me Diagne, en conférence de presse ce mercredi.

« C’est une escroquerie, c’est de la fraude. Ce qui se passe à la Sar est inadmissible », ajoute Me El Hadj Diouf. Lui et le pool d’avocats ont fait savoir que Locafrique réclame en guise de dommages la somme de 170 milliards de francs CFA à la Société africaine de raffinage (Sar), dont les responsables devront s’expliquer devant la juridiction britannique.

Selon Me Assane Dioma Ndiaye, la Société africaine de raffinage (Sar) a foulé au pied les règles de bonne gouvernance pour passer, à l’insu du conseil d’administration, un gré à gré de 200 milliards de Fcfa pour l’acquisition de produits blancs.

Me Demba Ciré Bathily se dit en accord avec la recapitalisation annoncée par ailleurs, mais que tout se fasse dans les règles de l’art…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.