Plénière prestige du CJD: l’annonce de la nouvelle monnaie Eco passée à la loupe

0

Le centre des jeunes dirigeants d’entreprises a organisé une plénière prestige aux Musée des Civilisations noires sur le thème: Eco, nouvelle monnaie africaine: Enjeu et impact sur le monde des affaires au Sénégal. Modéré par Pape Landing Mané, les panélistes ont offert au public des communications de haute facture. Avec des positions différentes sur la thématique, certes, mais tous ont contribué à une meilleure connaissance de la monnaie Eco et ses enjeux.

Le consultant international en économie et finance, Sagnoné Amar est le premier intervenant qui a campé le débat. Le Docteur en économie, Souleymane Ndao s’est montré très clair sur la question de l’Eco qui, selon lui « A partir de juin 2020, je suis désolé de vous le dire, mais il ne va rien se passer » a-t-il lancé à l’entame de ses propos avant de renchérir qu’il ne croit pas que la Cedeao parviendra à instaurer une monnaie commune, vu les critères exigés aux pays membres de la communauté. L’économiste Frank Tognini se veut plus nuancé et agite une autre question, à savoir l’impôt. Selon lui, l’Eco est un combat politique mais le véritable problème ce n’est pas la monnaie mais l’impôt. Partisan du statu quo, il pense que les pays africains risquent de se fragiliser en se lançant dans ce changement si tous les paramètres ne sont pas pris en compte. l’experte comptable, Mariéme Fall, aborde la question sous un autre angle et évoque l’environnement économique. Autrement dit, l’agenda politique ne doit pas être privilégié. On doit tenir compte des entrepreneurs dans les reformes…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.