PORT AUTONOME DE DAKAR Aboubakry Sadikh Bèye suspend toutes les décisions prises par Cheikh Kanté après le 11 septembre

0

Avertissement sans frais pour les travailleurs promus, embauchés, reclassés et autres affectés dans les derniers jours de Cheikh Kanté au Port. Le nouveau Dg, qui est en train d’imprimer sa marque, a tout bonnement suspendu les décisions prises par son prédécesseur, à compter du jour où il a été démis de ses fonctions à la tête du Port. Une commission sera chargée d’étudier lesdites décisions, pour retenir les bonnes et justes et envoyer à la poubelle celles arbitraires, farfelues ou complaisantes.

Même s’il n’a pas encore pris possession de son bureau en réfection, le nouveau Directeur général du Port est de plain-pied dans sa mission. Entre son bureau à domicile et la salle de conférence du Port, Aboubakry Sadikh Bèye, qui fait un travail de terrain remarquable, en ce moment, est en train de poser les premiers jalons du redressement de la maison. Dans un sens, il a pris une note qui sera rendue publique aujourd’hui, pour suspendre purement et simplement toutes les décisions prises par son prédécesseur Cheikh Kanté, après le 11 septembre, date de son limogeage. Que ce soit les contrats à durée indéterminée (Cdi), les contrats à durée déterminée (Cdd), ou le nouvel organigramme, le nouveau patron du Port a tout suspendu.

Atttention…

Mais s’agissant des renouvellements de contrats, tous aussi suspendus, des voix s’élèvent pour attirer l’attention du Dg sur les conséquences de cette décision sur certaines personnes. Des gens, selon nos sources, sont au Port depuis très longtemps, mais qui ont des contrats de courte durée (6 mois, un an ou 2 ans), renouvelés à chaque fois. A en croire nos interlocuteurs, ces travailleurs font correctement leur boulot et n’ont jamais eu de Cdi ; tout le contraire de gens propulsés par Cheikh Kanté et qui ne travaillent quasiment pas. Pour la plupart, ils s’amassent dans des bureaux comme des sardines. «Voyez-vous, il y a des bureaux avec plus de 10 agents qui se tournent les pouces du matin au soir. Ils ne savent même pas ce qu’ils font là-bas. Ils attendent juste la fin du mois pour percevoir leurs salaires», fustige un cadre de la boîte.

Une commission pour séparer les bonnes décisions des mauvaises

En attendant, le DG Ababacar Sédikh Bèye a décidé de mettre en place une commission chargée d’étudier toutes les décisions prises par Cheikh Kanté dans ses derniers jours au Port, afin de séparer la bonne graine de l’ivraie. En effet, après le travail de la commission, les bonnes décisions seront conservées, alors que les décisions complaisantes ou farfelues seront annulées.
Avec la suspension des dernières décisions de Cheikh Kanté, ceux qui avaient bénéficié d’affectations vont retourner à leurs postes d’origine, en attendant que la commission statue sur leur cas.

Le cas Oumar Diagne Seck : sa femme et la maison de fonction

En réalité, c’est un vrai cas au Port. Surnommé «l’homme de tous les combats», Oumar Diagne Seck a même fait la prison avec Bara Sady. Il a été libéré pour des raisons de santé, alors que, pour les autres, c’est pour contestations sérieuses. Entre temps, il s’est retrouvé avec Cheikh Kanté qui a fait de lui un conseiller technique, alors qu’il est à la retraite depuis belle lurette. Selon nos infos, le gars occupe toujours une maison de fonction du Port qu’il ne veut pas lâcher. Pour trouver la parade, son «ami» Cheikh Kanté, à qui il a donné le nom d’un de ses enfants, a embauché sa femme et a attribué la maison à cette dernière, afin que son mari puisse toujours la garder. Pendant qu’il affecte une maison à cette recrue particulière, sans aucune qualification, compétence ou expérience pour mériter d’être logée, des cadres valeureux, qui ont servi la boîte durant des années, courent toujours derrière un logement de fonction.

Jotay

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.