Pour avoir défoncé la grille de protection du chantier du TER: Idrissa Diarra écope d’un mois de prison ferme

0

Sur ses 53 piges, Idrissa Diarra a comparu à l’audience des flagrants délits du Tribunal de Grande instance (Tgi) de Dakar. Il répondait des faits de destruction de biens appartenant à l’Etat. Il a été condamné à un mois de prison ferme. Pour aller vite à son lieu de travail, le sieur Idrissa Diarra a percé le grillage de protection du chantier du Train Express Régional (TER) à Bargny.

« J’étais fâché, je voulais aller vite et j’ai donc créé ce raccourci », a reconnu le prévenu. « Vous détruisez les biens de l’Etat. Ce n’est pas normal de faire tout ce que l’on veut pour son intérêt, en nuisant aux autres », l’a sermonné le défenseur de la société, rapporte le journal « Le Témoin ». Pour la répression du délit, le substitut du procureur a requis 1 mois de prison ferme.

Selon le conseil de la défense qui sollicite une application bienveillante de la loi pénale, son client pensait que son acte était banal et ordinaire, sans savoir qu’il pourrait lui valoir une comparution à la barre d’un tribunal. Rendant son délibéré, le tribunal a suivi le réquisitoire du parquet et a condamné le prévenu à un mois de prison ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.