Pour concurrencer les ports mondiaux, les ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre se solidarisent

0

Renforcer la coopération entre les ports membres et apporter une réponse africaine aux multiples défis qui interpellent les ports afin de ne pas rater le train de la compétitivité et de la performance, tel est l’objectif de la rencontre de trois jours du 38e Conseil de l’Association de gestion des ports de l’Afrique et du Centre (AGPAOC )qui s’est ouvert hier lundi à Dakar. Pour le directeur général du Port Autonome de Dakar (PAD), cette réunion est la preuve que l’avenir du continent passe par l’intégration des économies portuaires.

Elle permettra, selon Dr Cheikh Kanté, « de mieux peser sur le commerce mondial où la part de l’Afrique ne dépasse pas les 3% ». En effet, renseigne-t-il, « si le volume des échanges commerciaux intra-africains n’augmente pas, il sera difficile de positionner nos parts comme des hubs logistiques de classe mondiale et disputer des parts de marché aux places portuaires d’autres régions du monde ». A cet effet, le boss du Port appelle les ports à s’unir davantage pour pouvoir relever les défis.

Rappelons que l’ AGPAOC est une organisation économique intergouvernementale sous régionale composée de 22 ports membres réguliers et 9 membres associés, y compris les pays sans littoral et les organisations maritimes, tous situés le long de le côte Ouest du continent africain s’étendant de la Mauritanie à l’Angola.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.