Première déclaration du colonel Kébé après sa libération

0
colonel-Abdourahim-Kébé

Le colonel Abdourahim Kébé par ailleurs secrétaire à la Défense du parti Rewmi d’Idrissa Seck, arrêté puis libéré pour incitation à la révolte, a fait une déclaration publique où il remercie ses souteneurs.

Beecher disait: « La reconnaissance est la plus belle fleur qui jaillit de l’âme. » Aussi, est-ce de tout cœur que je dis MERCI à chacun d’entre vous pour votre solidarité agissante. Que Dieu vous rétribue et protège notre pays», a t-il dit dans un post, rapporte Leral.

Toutefois, il n’a dit aucun mot sur sa carrière politique. Mais d’après la loi du 28 juillet 2008, il n’a pourtant pas le droit d’exercer cette fonction, ni même de faire de la politique. Ainsi, il a été révélé que cette loi impose l’obligation de réserve aux officiers. Même ceux, à la retraite, jusqu’à 65 ans. L’officier, prévient la loi, n’a pas le droit de mener des activités politiques, même s’il a le droit de voter. Alors que le colonel Kébé qui n’a pas encore atteint 65 ans, est dans l’obligation de respecter cette loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.